REPRÉSENTATIONS

 

Du mardi 17 au samedi 21 septembre à 20h30, le dimanche 22 septembre à 16h.

Du mardi 24 au samedi 28 septembre à 20h30, le dimanche 29 septembre à 16h.

Du mardi 1er au samedi 5 octobre à 20h30, le dimanche 6 octobre à 16h.

Du mardi 8 au samedi 12 octobre à 20h30, le dimanche 13 octobre à 16h.

Du mardi 15 au samedi 19 octobre à 20h30, le dimanche 20 octobre à 16h.

RÉSERVATION(S)

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

L'adresse électronique n'est pas valide

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

* Indique les champs obligatoires
Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre message. Veuillez réessayer.
Merci ! Votre réservation s'est déroulée avec succès.

CONDITIONS TARIFAIRES

 

PLEIN TARIF : 17 EUROS

TARIF REDUIT : 12 EUROS

* La première semaine de représentations

des cinq spectacles de la saison. 

* Groupes de plus de 20 personnes

(Hors abonnements,/invitations/tarifs réduits).

* Cartes loisirs/CEZAM/ALICES/Hôpital de Vienne/

Hôpital local de Condrieu/demandeurs d’emploi, professionnels du spectacle/CMCAS EDF/

CE Privilian’ce

TARIF REDUIT : 8 EUROS

Lycéens/étudiants/collégiens

(Carte Tattoo Isère et Pass' Région acceptés)

TARIF REDUIT : 5 EUROS

Enfants de moins de 12 ans

L'HOMME AUX JAMBES 
À ROULETTES

ou « Guillaume et Lisa »

Une comédie presque musicale 

de Lucien Vargoz et Jean-Pierre Cohen.


Texte et mise en scène de Lucien Vargoz

Musique de Jean-Pierre Cohen

Lumière de Jocelyn Pras

Décor de Terry Pellet

Régie de Laurent Blanchard

 

Avec Annie-Claude Sauton, Anne Vivran,

Alain Caillot, Yann Ducruet, Terry Pellet 

et Lucien Vargoz.

 

Représentations au théâtre du Petit Manège

à l'Espace Saint-Germain de Vienne 

30, avenue Général Leclerc.

SYNOPSIS

L’esplanade d’une cathédrale.
Ce pourrait être le Moyen-âge.
Un Moyen-âge moyenâgeux.
Pourquoi pas une cour des miracles ?
Pourquoi pas un Moyen-âge de science-fiction ?


 

Guillaume est un faiseur de chansons.

La mélancolie teinte son répertoire.

Un jour, il croise Lisa, une fille de la rue,

Naïve et jolie « comme un cœur ».

Et là, la joie s’empare de lui.

Mais Lisa est courtisée par un autre homme.

Un mauvais garçon qui s’appelle Gringoire,

Un trafiquant de plantes vénéneuses.

Un autre concupiscent, Thibault, rode par là.

Ce bon bourgeois s’intéresse aussi à la gamine.

Germain le miséreux tente de la protéger,

Comme la mère maquerelle au grand cœur,

Gertrude qui adore sa jeune pensionnaire.
L’histoire pourrait être banale.

Rassurez-vous, elle ne le sera pas !


 

Le spectacle a été vaguement, très vaguement, 

inspiré à l’auteur par l’opéra 

d’Ira et George Gershwin 

« Porgy and Bess ».

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez consulter les détails dans la politique de confidentialité et accepter le service pour voir les traductions.